Détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF)

Les détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) deviennent obligatoire, dans chaque logement, à partir du 8 mars 2015. N’attendez plus pour vous équiper !

Effectivement la loi ALUR, publiée au Journal Officiel en date du 26 mars 2014 modifie la loi n°2010-238 du 9 mars 2010, rendant obligatoire l’installation de détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) dans tous les lieux d’habitation avant le 8 mars 2015, et clarifie les obligations de chacun des intervenants.

La loi impose l’installation d’au minimum un DAAF par logement, afin de réduire le nombre de victimes d’incendies domestiques, estimé entre 600 et 800 personnes par an selon le ministère du Logement. Les DAAF permettent de détecter les fumées dès le début de l’incendie. Ils doivent émettre une alarme suffisamment puissante pour réveiller une personne endormie.

Qui doit installer le détecteur de fumée? Qui doit l’entretenir ?

L’achat et l’installation du DAAF est à la charge du propriétaire, que le logement soit occupé par le propriétaire ou en location.

L’entretien est à la charge de l’occupant du logement dans la plus part des cas, sauf pour les cas suivant où c’est le propriétaire qui s’en charge :

  • pour les locations saisonnières
  • ce n’est pas non plus l’occupant pour les logements sociaux, les logements de fonction.

Quelles sont les caractéristiques que doit respecter le détecteur de fumée?

Le DAAF doit se conformer à la norme CE EN14604 et avoir les caractéristiques suivantes :

Détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF)

  • indiquer que les piles ou la batterie est défaillante et ce indépendamment d’une source d’alimentation
  • émettre un signal sonore caractéristique en cas de problème d’alimentation
  • comporter un indicateur de mise sous tension
  • le signal d’alarme doit être d’un niveau sonore supérieur ou égal à 85 dB(A) à 3 mètres
  • comporter les informations suivantes, marquées de manière indélébile :
    • nom ou marque et adresse du fabricant ou du fournisseur
    • le numéro et la date de la norme à laquelle se conforme le détecteur
    • la date de fabrication ou le numéro du lot
    • le type de batterie à utiliser
  • il doit être fourni avec un manuel d’installation et de maintenance

Où installer mon détecteur de fumée?

Il est recommandé d’installer votre DAAF dans le couloir à proximité des chambres. Si votre maison possède plusieurs niveaux, il est également recommandé d’installer un DAAF par niveau.

Votre DAAF doit être installer au plafond mais certains modèles peuvent être installer au mur, dans tous les cas suivre les instructions du fabricant.

Il faut éviter d’installer votre DAAF dans la cuisine, la salle de bains, à proximité d’un poêle à bois et le garage, car les fumées de cuissons, la vapeur d’eau… Pourrai déclencher votre DAAF.

Qui doit prévenir l’assurance?

C’est à l’occupant du logement de prévenir son assurance. Les fabricants de détecteur de fumée fournissent en général une attestation à compléter. Vous trouverez également des lettres types sur internet.

Contactez nous pour obtenir un devis gratuit